Archives 1

 Je vous partage avec plaisir ce petit lutin facétieux griffonné dans le coin d'une feuille lorsque j'étais étudiante.

 

Si aujourd'hui mon projet consiste √† d√©couvrir l'univers cr√©atif qui est en moi et de travailler √† manier le pinceau, j'ai longtemps mis cet aspect de ma personnalit√© de c√īt√© pour privil√©gier le raisonnement et la sp√©culation. J'ai en effet commenc√© mes √©tudes par une licence de philosophie qui m'a √©norm√©ment plue et a contribu√© √† fa√ßonner en moi la volont√© de contempler.

 

L'√©merveillement, j'en suis de plus en plus convaincue, r√©sulte d'un choix en grandissant... Comme il est facile de tomber dans le d√©faitisme et le pessimisme sous les coups des nombreuses mauvaises nouvelles qui nous assomment chaque jour! ¬ę Le monde ne mourra jamais par manque de merveilles mais uniquement par manque d‚Äô√©merveillement. ¬Ľ disait GK Chesterton. Heureux les enfants, le coeur l√©ger et avide de beaut√©!

 

Alors un leprechaun qui appara√ģt au d√©tour d'une phrase de Platon, cela ne vaut-il pas le¬†d√©tour?ūüėä

√Čcrire commentaire

Commentaires: 0